Les cordonniers sont toujours les plus mal chaussés

La direction a présenté aux CHSCT un « Plan national d’action Télévente 2012″ intitulé « Agir sur le mieux être au travail ».

Nous reviendrons dans un autre article sur le détail de ce « Plan national ». Il s’agit dans un premier temps de relever une « anomalie » :présente dès l’introduction de ce dernier :

« La DC, la DRH et la DI entendent renforcer les actions en faveur de la santé physique et mentale des collaborateurs de la télévente, en élaborant un plan d’action permettant la mise en oeuvre et le suivi d’actions concertées »

La DC : c’est normal, la Télévente en fait partie.

La DRH et la DI : nous on veut bien mais sachant que l’année dernière, il s’agissait des deux directions ayant eu (et de loin) les plus mauvaises opinions dans l’enquête d’opinion interne PJ, on peut s’inquiéter.

Pour être franc, il n’y a pas beaucoup de raisons que, pour les prochains résultats, les scores se soient améliorés. En fait, il s’agit probablement des deux directions offrant les plus fortes densités de salariés en situation de souffrance au travail (chez PagesJaunes).

Questions à Monsieur Dominique Paoli (Secrétaire général de PagesJaunes auquel sont rattachées la DRH et la DI) :

Ne serait-il pas préférable de lancer un véritable « plan national » d’action pour la DRH et la DI avant tout ?

N’est-il pas ubuesque de demander aux blessés et aux malades d’aller soigner les autres ?

Faut-il toujours que les cordonniers soient les plus mal chaussés ?